Pourquoi se marier avec lui ou avec elle et pas un(e) autre?

Pourquoi je me marierai avec lui ou avec elle? Pourquoi pas avec une autre personne? Est-ce le hasard? Est-ce que je peux décider de me marier avec quelqu'un pour toujours par hasard? Du coup est-ce que je peux vraiment me marier avec quelqu'un pour toujours?

La réponse en vidéo:

 

Pour réussir votre couple, vous pouvez être aidé par l'association FONDACIO

Leur site web: FONDACIO

Sommes-nous faits l’un pour l’autre ?

 

De la magie à la vraie vie !

« Tape le 3643 pour savoir si ça va durer entre vous ! »

C’est une pub vue et entendue à la radio et à la télé… Elle peut faire sourire. Elle prouve l’inquiétude de bien des jeunes devant la solidité de leurs amours.

 

Plusieurs questions se bousculent :

- Notre histoire va-t-elle durer ?

- Sommes-nous vraiment « compatibles » ?

- Est-ce que j’ai trouvé la femme/l’homme de ma vie ?

Nous doutons tous d’être capables de trouver des réponses à ces interrogations.

Nos questions cachent des croyances, des évidences qui n’en sont pas, et qui attisent nos peurs :

 

- La réussite du couple dépendrait de « critères de compatibilité » identifiables de l’extérieur (par ex. par ordinateur).

- On pourrait prédire « scientifiquement » la durée d’un couple dès le départ, comme on pourrait identifier biologiquement une plante viable ou non .

- Le couple serait comparable à un fruit coupé en deux, seule mon « autre moitié » me conviendrait - si je ne la trouve pas, malheur à moi !

- La constitution de notre couple « préexisterait » en dehors de nos libertés et de notre capacité d’adaptation.

- Le couple heureux ne pourrait durer qu’avec un seul conjoint idéal.


Devant ces « croyances », nous avons quelques repères à notre disposition :

N’importe couple peut durer, s’il n’y a pas de raisons majeures empêchant une relation adulte et aimante, ou s’il identifie ces difficultés et y travaille résolument, avec une aide efficace. Bien souvent, les couples ne se rencontrent pas par hasard, et leur relation les fait avancer pour peu qu’ils y consentent.

Il y a donc peu de couples incompatibles de nature.

Le vrai blocage, c’est le refus d’avancer, d’un conjoint ou des deux.

 

Ce qui compte avant tout dans un couple,

 

- c’est la façon de réagir ensemble aux problèmes,

- c’est la capacité de chercher de l’aide,

- c’est la capacité de gérer les difficultés tant qu’elles ne sont pas réglées (en fonction des ressources de l’un ou de l’autre)

 

plus que la nature même des problèmes ; et cela suppose une collaboration des conjoints.

 

Des couples s’unissent et/ou restent unis malgré de grands obstacles physiques et psychologiques Devant de graves accidents de la vie, certains couples tiennent, quand d’autres rompent.

On se sépare bien souvent pour des raisons qui pourraient trouver une solution si on se décidait à y travailler sérieusement, à condition évidemment qu’elles ne menacent pas trop gravement notre intégrité physique et psychique.

Alors, quels repères poser ?

Les choses reposent avant tout sur les valeurs partagées par les couples, et les moyens qu’ils se donnent pour avancer en alliés, et non en ennemis.

Le bonheur ensemble, ça se construit... La vie adulte demande des choix. L’être humain a besoin de relever des défis et de se confronter aux autres pour donner sens à son existence. Impossible d’avoir tout, tout de suite.

Adultes, on peut être aussi tentés de reporter sur les enfants l’attente qu’on ne comble pas pour soi : on ne leur refuse rien, toute l’énergie est centrée sur le groupe familial - leur satisfaction, c’est la nôtre. Mais quand les enfants s’opposent ou s’en vont, c’est le drame : nous nous sentons abandonnés, faute de projet d’adultes, personnel, à deux, faute de perspectives… Et nous ne les avons pas équipés pour la vie de grands, avec sa part de frustration.


Que retenir d’essentiel ?

1.Les couples heureux qui durent ont des projets qui les dépassent et donnent sens à leur vie ensemble, au-delà du bien-être de leurs enfants.

Valeurs communes, engagements (citoyens, associatifs, ecclésiaux, amicaux), projets motivants mobilisant des énergies, éducation des enfants avec un désir de leur transmettre le goût de vivre par eux-mêmes, des défis à relever...

2. Les couples heureux qui durent reconnaissent leurs difficultés, acceptent d’avancer pour ne pas les reporter sur l’autre ou la famille.

Ils prennent des moyens concrets pour apprendre à s’aimer (sessions, groupes, conseil conjugal).

 

3. Les couples heureux qui durent tentent chacun de son côté d’aimer l’autre tel qu’il est, et non à condition qu’il se conforme à leur désir.

Leur devise : « Je veux bien essayer de changer pour mieux t’aimer » et non « je ne t’aimerai que si tu changes, comme je le veux » Cela marche si les deux s’y engagent.

 

4. Les couples heureux qui durent prennent soin d’eux-mêmes.

Ils prennent du temps pour cultiver leur couple et vivre des moments de qualité ensemble, et avec leurs enfants, sans attendre que le quotidien soit devenu insupportable.

Se poser les bonnes questions :

- Formons-nous une équipe prête à affronter les défis adultes en inventant la vie qui va avec ?

- Sommes-nous prêts à cultiver notre amour ?

- Quelles valeurs partageons-nous ? (courage, honnêteté, ouverture, générosité, créativité, foi…)

- Sommes-nous conscients de nos forces et de nos faiblesses ?

- Acceptons-nous l’idée que la vie ne soit pas toujours comme nous le voulons ?

- Sommes-nous d’accord pour prendre les moyens d’avancer, y compris de l’aide extérieure ?

Apprendre à cultiver l’amour

 

Nous vivons dans un monde qui n’enseigne pas les relations. Il existe des lieux où l’on peut apprendre à gérer une vie de couple ou à éduquer des enfants, avec des appuis d’outils qui ont fait leur preuve et soutiennent bien le couple au quotidien.


La dimension spirituelle du couple

Nous pouvons recevoir aussi, si nous y sommes prêts, l’aide apportée par la foi chrétienne, qui a beaucoup réfléchi à l’amour et possède un vrai trésor de sagesse et de lumière à nous offrir, où que nous en soyons sur le chemin vers Dieu. Elle nous permet de nous situer différemment face au quotidien, face à la vie à laquelle elle donne unité et saveur. Prenons le temps de la découvrir…

Vous voulez avancer ensemble ?

FONDACIO VOUS PROPOSE UNE VERITABLE ECOLE DU COUPLE qui a permis depuis douze ans à de nombreux foyers de (re)trouver le bonheur de la vie à deux, et de rayonner en tant que couples et familles.


Sylvie Barth, chargée de mission pour le Couple et la Famille à Fondacio

Date de dernière mise à jour : 26/11/2012