Le couple dans le projet de Dieu: extra!

Le couple dans le projet de Dieu

de Sylvie Barth, chargée de mission pour le Couple et la Famille à Fondacio


 Pour trouver de l'aide et allez plus loin, vous pouvez contacter FONDATIO: FONDACIO

 

Une lecture spirituelle du couple

Que de préjugés erronés sur la vision chrétienne du couple… ! La Bible nous présente le couple de façon très intéressante, sinon moderne.

 

Un duo en vis-à-vis

Dans la Genèse, en pleine culture de domination masculine, le couple voulu par Dieu se présente comme un duo en vis-à-vis, un couple qui dialogue à égale dignité.

L’homme et la femme sont dits de même nature : L’adam, qui désigne au départ l’humanité, signifie « tiré de la terre » ; cet adam, « l’Homme Un » se différencie ensuite en Monsieur Adam et Madame Eve, mâle, femelle, « Ish et Isha », tous deux faits de la main de Dieu à partir du même matériau. Toutefois, ils sont différents, dans le sens où ils sont mis en relation comme personnes, distingués l’un de l’autre ? C’est en étant ensemble, différents et unis, qu’ils sont vraiment à l’image de Dieu. A cette humanité, homme et femme en vis-à-vis, Dieu confie la terre. Sommes-nous bien aujourd’hui à la hauteur de cet incroyable partenariat biblique ?

 

Dans le Christ toute la vie concrète à deux est saisie et sauvée

Le Nouveau Testament présente un enfant né d’une femme mais engendré d’Esprit - Le Christ, vrai homme et vrai Dieu. Une figure étonnante… Loin d’utiliser ses privilèges pour s’imposer comme un Superman, ou échapper à la souffrance et à la mort des autres hommes, le Christ donne sa vie. Pourquoi ? Pour que les hommes, ses frères, refassent confiance à Dieu le Père. Et il réalise cela en devenant l’un d’eux, l’un de nous. Dans le Christ, le lien de l’homme et de la femme à Dieu n’est plus seulement spirituel, il va jusqu’à l’ incarnation ; toute la vie concrète à deux est saisie par Dieu et sauvée.. Sommes nous aujourd’hui assez émerveillés de la force de cet appel commun à construire l’unité en couple pour toujours ?

 

Les enjeux pour le couple : quels éclairages ? :

- Le couple est béni par Dieu. Dès que la femme est créée, il est dit dans le texte de la Genèse : « Dieu vit que cela était très bon ». Cela montre Dieu a voulu créer l’humanité comme homme (« masculin ») et femme (« féminin ») en tant que partenaires. Cela donne au couple toute son importance sur terre. La qualité de son échange est primordiale... Autrement dit, l’Homme (humanité) est à l’image de Dieu-relation, et le couple, une manière de traduire cette réalité d’un Dieu-relation.

- S’aimer pour un couple est la meilleure façon de répondre à sa vocation C’est pleinement possible s’il se reçoit de Dieu et s’il accueille l’autre comme un cadeau, créé à l’image de Dieu – en acceptant de collaborer avec son conjoint dans l’amour. N’oublions pas que c’est l’Eglise qui a apporté la notion d’amour et de consentement mutuel dans les conceptions traditionnelles du mariage !

- « Dominez sur le monde » signifie en "prenez-en la responsabilité dans l’amour" : c’est à l’humanité, homme et femme partenaires, et spécifiquement au couple que Dieu offre le monde. Et il lui demande de le faire grandir dans Son Esprit.

- Dieu aime le couple qu’il crée, et le veut heureux comme le confirme le cadre où il est placé : le splendide Jardin d’Eden. L’homme a du mal à retrouver ce bonheur perturbé par la distance créée avec Dieu. Mais le Christ Ressuscité nous redonne la Promesse perdue. Il apporte la joie et la paix profondes, l’unité profonde, la communion dans le couple, qu’on ne peut trouver seul…

- L’Eglise comme « corps du Christ » donne aux couples d’être cellules communautaires, participant à sa mission de collaboration au Salut. Le couple reçoit, comme l’Eglise, la grâce de la résurrection pour avancer malgré les difficultés, et les trahisons.

- Le péché originel n’est pas du tout de l’ordre de la chair, mais de l’esprit ; c’est un contre-sens de l’interpréter comme une condamnation de la relation intime - ce n’est pas la sexualité qui est visée par la transgression, c’est la tentative de mettre la main sur Dieu, détourner le cadeau, s’approprier le monde. Cela pourrait correspondre en couple à la tendance de vivre en duo égocentrique, de se prendre pour le tout du monde, de s’imaginer tout puissant, ou de se dominer l’un l’autre en se coupant des autres et de Dieu.

 

Quel chemin ?

Il s’agit donc pour le couple croyant de se référer consciemment à Dieu pour vivre le dialogue, discerner pour ses choix, de choisir l’amour et le respect de l’autre, de s’aimer, afin de conserver ainsi son unité en vérité.

Un couple qui vit en croyant peut, dans son propre chemin de joie et d’espérance, inviter d’autres couples sur cette même route. Il n’est pas plus fort de lui-même mais de Celui qui le crée, le sauve et l’inspire. Il n’est pas au-dessus des autres, il avance, pas à pas, en accueillant la Grâce inattendue de Dieu.

 

Comment avancer à deux en couple à la suite du Christ ?

Fondacio propose une pédagogie de la vie chrétienne à deux et en famille qui peut vous aider. Ne serait-ce pas le moment de commencer ou d’approfondir ce chemin de foi ?