J'aime quelqu'un, c'est formidable!

J'aime quelqu'un, c'est formidable... et en même temps, je ne sais pas trop où ça va me mener....

Réponse en vidéo:

 

les défis du couple

de Sylvie Barth, chargée de mission pour le Couple et la Famille à Fondacio


 Pour aller plus loin et se faire aider: FONDACIO


l’amour à l’honneur... mais encore ?

Nous vivons une époque très stimulante : depuis 50 ans, en Occident et dans les grandes métropoles, le sentiment amoureux n’a jamais été autant encensé !

Quels privilèges ! se choisir sans contrainte et par amour, se rencontrer sexuellement avec naturel et liberté, vivre ensemble dès que et aussi longtemps qu’on le désire…

Oublié le temps où l’on se mariait forcément pour toujours, par obéissance à la société de type patriarcal : afin d’avoir des héritiers, et pour les femmes, de cacher une grossesse hors mariage, de sortir de sa famille d’origine, d’accéder à la sexualité et à la maternité, seule perspective effective de reconnaissance sociale sinon de bonheur personnel. Le couple représentait souvent la cellule de production économique de base qui travaillait avec la famille élargie, et à laquelle il fallait beaucoup de descendants afin d’assurer la pérennité du groupe, vue la mortalité infantile élevée.

Dans bien des endroits du monde, cette liberté moderne demeure restreinte (traditions, nécessités socio-économiques). Cela ne signifie pas que l’amour soit absent. On s’efforce d’apprendre à aimer le conjoint qu’on a épousé, puisque la plupart du temps, on n’épouse pas la personne qu’on aime. C’est moins drôle, mais c’est souvent plus stable.

 

NIRVANA ?

 

Difficile d’apprivoiser notre liberté :

- Le sentiment amoureux est changeant : comment en faire un fondement durable ?

- On n’apprend nulle part comment se construit une relation de couple fondée sur l’amour. Nous devons « savoir aimer sans avoir appris » !

- L’expérience, la levée des interdits, n’enseignent pas à elles seules !

- Quand « tout est admis et s’expérimente », chacun doit inventer son chemin.

- Dans la vie moderne, on n’a plus de assez de temps ensemble : travail, sollicitations, enfants…

- Le plus douillet des cocons ne produit pas de valeurs ou d’objectifs communs.

- On rejette les repères d’avant (religion, traditions). Mais faire « le contraire d’avant », est-ce un choix ?

 

FACE À CELA : QUE PROPOSE FONDACIO ?

- Une « école du couple » : pour en savoir plus sur le couple, ses étapes, ses défis.

- Un accompagnement : pour trouver une aide efficace dans les passages difficiles !

- Une dédramatisation : pour reprendre espoir, entrevoir du neuf, s’ajuster plus sereinement.

- Une Bonne Nouvelle : le couple et la famille ont de l’avenir ! la foi chrétienne a quelque chose de précieux à nous apporter pour réussir notre couple et notre famille !

Ferment de changement décisif dans le monde, lieu de bonheur et de don, le couple mérite donc qu’on lui fasse confiance et qu’on lui donne toutes ses chances… Car, nous le constatons chaque jour :

Les couples qui s’aiment sèment !

Date de dernière mise à jour : 21/03/2012