Force du sacrement des malades: entre la vie et la mort

Après un accident de voiture très grave, je suis restée entre la vie et la mort. J'étais dans une chambre noire, sous respirateur. Un prêtre est venu me donner "l'extrême onction" (...) j'ai entendu intérieurement "cette épreuve est trop lourde pour toi, je te porte" (...) j'entendais le médecin douter de la possibilité de ma guérison, mais j'avais cette Paix intérieure, que avec ce sacrement des malades, rien de grave ne pouvait m'arriver...