Le dernier miraculé de Lourdes: c'est quoi, ces miracles?

L'Eglise est très stricte en ce qui concerne les guérisons miraculeuses. Pour déclarer miraculeux une guérison, il y a tout un procès qui est instruit, avec des théologiens et des médecins experts. Il y a un certain nombre de critères: la guérison doit être immédiate, liée à une prière d'intercession,... et surtout impossible et inexplicable du point de vue de la science.La foi n'est pas engagée dans une guérison. On n'est pas obligé d'y croire. Comme les miracles, une guérison est un signe de l'action de Dieu dans le monde. Les miracles conduisent à rendre grâce.

Jean-Pierre Bély, guéri en 1987 d’une sclérose en plaque, reconnu miraculé en 1999 par l'évêque de son diocèse.