Notre Dame de Beauraing en Belgique

Pèlerinage à Notre Dame de Beauraing en Belgique

Nous sommes en novembre 1932, entre les deux guerres mondiales. Dans plusieurs pays d'Europe, les totalitarismes s'affirment. La crise économique frappe durement les habitants de Belgique, comme d’ailleurs. C'est dans ce contexte que Marie apparait à Beauraing et invite à la prière et à la redécouverte de la tendresse de Dieu. Entre le 29 novembre 1932 et le 3 janvier 1933, celle qui plus tard sera nommée “Notre Dame au cœur d'or” se laisse voir 33 fois à cinq enfants : Fernande, Gilberte et Albert Voisin, ainsi qu'Andrée et Gilberte Degeimbre.

Alors qu'ils sont devant la porte du pensionnat où était Gilberte, Marie leur apparait pour la première fois au dessus du pont de chemin de fer, puis au bout de quelques jours près de l'entrée du jardin du pensionnat, sous une branche d'aubépine. C'est là qu'elle leur apparaitre près de 30 fois. C'est également de cet endroit qu'elle s'adressera à eux, en leur demandant d'être sages et de prier.

La “belle dame”, selon l'expression des enfants, leur apparait vêtue d’une longue robe blanche, avec de légers reflets bleus. Sa tête est recouverte d’un long voile blanc qui tombe sur les épaules. Des rayons de lumière sortent de sa tête pour former comme une couronne.

Marie se présente aux enfants comme “la Vierge Immaculée”. Elle leur demande la construction d'une chapelle ainsi que la mise en place d'un pèlerinage.

Pour suivre la vidéo, cliquez sur le lien ci-dessous ou sur la vidéo:

H20 news Beauraing