Pourquoi chanter l'Agneau de Dieu avant la communion?

 

Pourquoi chante-t-on " Agneau de Dieu " avant la communion ? Le chant de l'Agneau de Dieu - en latin Agnus Dei - accompagne la fraction du pain, plus généralement de l'hostie. Il est habituellement repris trois fois, mais peut durer tout le temps de la fraction. Il se termine par " Prends pitié de nous " et, la dernière fois, par " Donne-nous la paix ". Ce chant reprend les mots de Jean Baptiste pour désigner Jésus à ses disciples : " Voici l'Agneau de Dieu ". L'agneau de Dieu, c'est l'Agneau pascal, mais aussi la figure du Serviteur souffrant portant nos souffrances, chargé de nos douleurs, conduit à la mort. Au moment de la communion, c'est bien le Seigneur Jésus qui a pris sur lui le péché du monde et qui a donné sa vie pour nous que l'on désigne ainsi. Alors le fidèle qui s'avance pour communier prend mieux conscience du don qui lui est fait dans l'eucharistie et se sent à son tour invité à suivre le Seigneur, comme les premiers disciples.