Le tabernacle

Le Tabernacle

"Lorsque la communion a été distribuée aux fidèles, on conserve précieusement les hosties consacrées qu'il reste ou que l'on portera aux malades, dans un endroit sûr appelé tabernacle. Ce mot - qui signifie « tente » en latin - évoque la Tente de la Rencontre que Moïse avait fait dresser pour y déposer l'Arche d'Alliance. Elle contenait les Tables de la Loi et une mesure de la manne que Dieu avait envoyée pour nourrir son peuple dans sa marche au désert. Saint Jean affirme que le Verbe s'est fait chair et qu'il a dressé sa tente parmi nous. La liturgie chrétienne a donc repris cette image de la tente - du tabernacle - pour y conserver le Corps du Christ, pain pour la route - appelé encore viatique - pour les malades et les mourants. Le tabernacle est installé dans une chapelle ou un endroit favorable à la prière et au recueillement. La lampe qui brûle en permanence devant le signale et invite à la prière. Comme Moïse s'entretenait avec le Seigneur dans la tente de la Rencontre, les fidèles sont invités à se recueillir devant le tabernacle."