Le Credo: notre profession de foi

Le credo


Pourquoi récite-t-on une Profession de foi après la liturgie de la Parole ? Après les lectures et l'homélie, nous sommes invités à répondre par un acte de foi. C'est l'un des deux symboles du Credo qui signifie en latin : Je crois, que nous proclamons d'une seule voix et d'un seul coeur. Le premier symbole reprend les formules de la foi validées aux conciles de Nicée puis de Constantinople. La seconde formule est appelée : Symbole des Apôtres. L'une et l'autre commencent par une affirmation de foi déclinée personnellement : Je crois... et se poursuivent en une succession d'articles de foi. Le Credo confesse Dieu le Père, puis le Fils, puis l'Esprit Saint avant d'affirmer la foi dans l'Église, dans le pardon, dans la résurrection et dans la vie éternelle. Si l'on hésite un jour à prononcer un article de foi, n'oublions pas que c'est la foi de l'Église que nous confessons : c'est elle qui nous porte précisément lorsque nous manquons de foi !

Comprendre le CREDO

On l'appelle aussi "Symbole des Apôtres" du grec "symbolon" : un signe de ralliement. Mais il est surtout une profession de foi baptismale, une "prière de base" du chrétien. Régis Burnet nous propose de bousculer un peu nos habitudes en ce début de Carême en revenant aux sources de notre foi. Pour cette première émission consacrée au Symbole de Nicée, en plateau : Mgr Michel Dubost, évêque d'Évry, Corbeil, Esssonnes, et Philippe Blaudeau, professeur d'Histoire à l'Université d'Angers.


Comprendre le Credo par KTOTV

Voir l'émission très intéressante sur KTO : Comprendre le Credo

Date de dernière mise à jour : 11/10/2011