La procession d'entrée

 

 

La vie chrétienne est une marche avec Dieu, une marche vers Dieu. Depuis Abraham, depuis l'expérience de l'Exode à travers le désert et l'entrée dans la terre promise, l'homme est en marche vers Dieu, à la rencontre de Dieu.La procession des célébrants, au début de la messe, rappelle cette condition de marcheur, de pèlerin : on va vers Dieu, même lorsqu'il vient lui-même à notre rencontre dans l'Eucharistie. La procession d'entrée s'organise derrière la croix, les cierges et l'encensoir. Viennent les servants de messe, puis les grands clercs et le clergé. Le diacre porte l'évangile devant les célébrants. Accompagnant la traversée de l'église, l'assemblée participe à la marche en chantant. À l'arrivée au choeur, après avoir salué l'autel, centre de l'action liturgique, chacun prend sa place et la messe peut commencer. Je m'avancerai jusqu'à l'autel de Dieu, dit le psaume (43, 4). Avançons, nous aussi, à la rencontre du Dieu vivant, marchons à la suite du Christ, en disciples que nous sommes