Monter un projet pastoral: comment faire?

Vous souhaitez monter un projet pastoral, mais vous ne savez pas comment faire. Quelles sont les étapes d'un projet, quelles sont les bonnes questions à se poser et les pièges à éviter. Voici une présentation powerpoint que j'ai réalisée pour le diocèse de Metz. Cliquez sur le lien pour la découvrir et la télécharger.

Monter un projet pastoral

 

Pour vous aider, voici la fiche dont il est question dans le power point:

FICHE : CONDUIRE UN PROJET PASTORAL

 

Objectif : Vous connaîtrez la démarche à suivre, étape après étape, pour construire et conduire un projet pastoral susceptible d’animer la communauté chrétienne et de vivre la mission.

 

Préliminaires

« Gouverner, c’est prévoir », c’est montrer le chemin à prendre. Construire un projet chrétien, c’est se donner un avenir, c’est conduire la communauté chrétienne aujourd’hui. Pour bien comprendre la démarche de projet qui est une œuvre de synthèse, commencez par lire cette fiche pour avoir l’ensemble de la démarche.

Il est utile de s’exercer à la conduite de projet en débutant par un projet facilement réalisable.

 

1) L’établissement de la vision du projet


1) Trouver le bon projet

- Commencez par prier et vous nourrir de la Parole de Dieu.

- Ouvrez vos yeux sur la communauté chrétienne et sur le monde.

- Posez-vous la question : « Au sein de notre communauté, dans telle mission ou tel service, au sein de nos quartiers, quel changement aimerions-nous voir ? »

 

2) Accueillir la vision

- Etablissez la liste des problèmes que vous voyez.

- Choisissez-en un qui vous semble prioritaire.

- Décrivez précisément le problème : 1) qu’est-ce qui pose problème et à qui ?

2) où le problème se pose-t-il ?

3) à quel moment ?

4) quelle est son importance ?

 

- La vision est la réponse claire à ce problème : 1) on sait ce que l’on veut et pour qui

2) on sait pour où

3) on sait pour quand

4) on sait la qualité du résultat attendu,

et ce qui se passera si le projet ne se fait pas

3) Ecrire la vision

 

- Quand la vision est claire, il faut la mettre par écrit.

Elle doit tenir dans une phrase simple, facilement communicable à tous.

 

2) Faire l’état des lieux

 

1) Comment faire l’état des lieux

Par rapport au projet, faites une enquête sur la situation matérielle, financière et humaine, sous deux angles : interne à la communauté et externe à celle-ci.

 

a) Un audit interne à réaliser :

Listez les forces et les faiblesses constatables aujourd’hui dans la communauté, puis le doyenné ou l'archiprêtré, la zone, le diocèse, pour la mise en œuvre du projet.

 

b) Un audit externe à réaliser:

Déterminez les avantages et les inconvénients qui seront rencontrés dans l’environnement dans lequel évoluera le projet.

 

2) Ecrire l’état des lieux

Pour chaque audit, faites un tableau double, en écrivant le positif et le négatif.


3) Monter un plan d’action


1) Faites la liste de tous les objectifs possibles

- Les actions envisageables doivent être clairement identifiées : durée, lieu, ampleur (enjeux)

 

2) Etablissez le classement des objectifs

a) Faites un premier classement par ordre d’importance. Pour chaque action ou objectif, appliquez une lettre dans l’ordre alphabétique : A, B, C, D, E, F,…..

b) Faites un deuxième classement par ordre d’urgence. Ajouter à la lettre que porte déjà l’objectif un chiffre dans un ordre croissant : B1, F2, A3, D4, C5, E6 ….

c) Faites à présent un graphique pour situer visuellement vos objectifs :

- sur l’axe horizontal, de gauche à droite : du plus urgent au moins urgent

- sur l’axe vertical, de bas en haut : du moins important au plus important

 

3) Faites un choix déterminé d’objectifs

- Vous ne pourrez pas tout faire.

- Allégez votre projet en supprimant les actions dont on peut se passer, qui ne sont pas très importantes ou utiles pour réaliser la vision.

 

4) Ecrivez le plan d’action

- Classez par ordre chronologique tous les objectifs ou actions que vous vous engagez à réaliser.

Vous avez votre plan d’action.

 

4) Mobiliser les moyens

 

Les moyens sont matériels, financiers, humains et spirituels.

1) Listez les moyens nécessaires en fonction de chaque objectif

2) Recherchez les moyens

3) Adaptez le plan d’action si nécessaire

Revoyez éventuellement les objectifs et le plan d’action, en fonction des moyens trouvés.

 

5) Communiquer largement

 

1) Ayez une communication efficace

- En fonction du projet, en fonction des destinataires (la cible), trouvez le bon support, le bon contenu et la forme la mieux adaptée.

 

2) Communiquez largement

- En interne : informez la communauté de votre projet

- En externe : communiquez largement votre projet aux habitants de votre quartier

 

BILAN ET RELECTURE

 

A la fin de l’année pastorale, vérifiez la réalisation de votre projet :

- Où en êtes-vous ?

- A-t-il apporté un renouveau - même modeste - dans votre communauté, dans vos quartiers ?

- Quelles difficultés ont été rencontrées ?

Dernière question : même dans l’échec, avez-vous progressé en termes de foi, d’espérance et de communion au sein de la communauté chrétienne comme au sein de votre cité ?

Si oui, bravo, votre projet était vraiment chrétien !


Si vous souhaitez plus d'explication, vous pouvez vous reporter à ce dossier plus complet:

DOSSIER MONTER UN PROJET PASTORAL