Lancer et former une coordinatrice des obsèques: le mode opératoire

Mode opératoire pour lancer et former une personne coordinatrice des obsèques :

Il convient que la personne qui accepte de coordonner les obsèques se forment grâce aux formations proposées dans le diocèse.

On trouvera de très bons éléments de formation dans ce livre: "Célébrations pour les défunts, guide pastoral d'accompagnement du rituel" SNPLS, Cerf. Il convient aussi de se plonger dans le rituel et de l'expliquer à la personne qui accepte cette charge.

Pour commencer

Jusqu'au mois de….., il s'agira  d’accompagner le prêtre qui célèbre les obsèques pour observer et se faire connaître des personnes qui s'occupent déjà des funérailles et qui sont en place. L'objectif est de se lier avec ces personnes et d'autres (à trouver) pour constituer à terme une équipe funérailles pour l'ensemble des paroisses ou de la communauté de paroisses.

À partir du mois de….., on trouvera ci-dessous les démarches que la coordinatrice aura à entreprendre.

 

Contact avec les pompes funèbres :

Dans un premier temps, prendre contact avec les pompes funèbres pour se faire connaître et expliquer que dorénavant, les demandes d'obsèques seront à adresser directement à la coordinatrice (donner ses coordonnées téléphoniques (téléphone fixe et portable pour être joignable très facilement)).

 

Avant la cérémonie

Lorsque vous recevrez une demande d'obsèques pour un créneau horaire, la première chose à faire est de vérifier la disponibilité du prêtre. Il faut donc lui téléphoner (ne jamais donner son numéro de portable), et convenir de l'horaire avec lui. En principe, le curé ne célèbre pas d'obsèques le…. (tel jour)(il est souvent absent ce jour-là car c’est son jour de congé). On peut célébrer des obsèques le samedi matin (jamais le samedi après midi), mais il n'y a pas d'eucharistie possible ce jour-là au sein de la célébration des obsèques. Les obsèques auront lieu habituellement à …. heures, et rarement le matin. Notre curé prévoit habituellement ses rendez-vous et ses réunions le matin.

On déléguera normalement les obsèques de (tel jour)…. à l'abbé….. qui a accepté d’aider.

Mais là encore il faudra d'abord lui demander sa disponibilité avant de fixer un horaire avec les pompes funèbres.

Une fois que l'horaire est fixé avec un prêtre, il faut prévenir les personnes qui préparent la sacristie et l'église, et trouver un organiste. Pour telle paroisse, on préviendra Mme…... Pour telle paroisse, on préviendra Mme…... Pour telle paroisse, on préviendra Mme…...

 

L’accueil de la famille :

Après avoir fixé l'horaire des obsèques, il s'agira de prendre un rendez-vous avec la famille pour préparer la cérémonie. Il faut donc demander aux pompes funèbres de vous donner le contact avec la famille (souvent, c'est par l'intermédiaire des pompes funèbres qu'on fixe un rendez-vous directement avec la famille). Une fois qu'on a fixé un rendez-vous et un lieu (il est toujours possible de proposer de se rencontrer au presbytère), il s'agira de nouer un contact humain et spirituel avec ces personnes en deuil. Ecouter la souffrance des personnes, et rappeler l’espérance chrétienne de la résurrection.

Lors de la rencontre, on n’oubliera pas de remplir la feuille ad hoc de renseignements (fiche décès pour les registres). On prendra ensuite des renseignements sur le défunt (âge, le lieu de naissance, la famille, statut matrimonial, les enfants, son caractère, ses activités professionnelles et extra professionnelles (passions), sa foi (expression, pratique)).

Avec ses renseignements, la coordinatrice fera le mot d’accueil de la cérémonie, et la prière universelle. Sauf demande particulière, on laissera habituellement au prêtre le choix des lectures.

Le choix des chants sera laissé à la chorale (qui a son registre propre). S’il y a une demande particulière (ex : « ave maria »), dire qu’on verra avec la chorale si elle est capable de l’entonner ou alors dire à la famille de prévoir un cd avec l’appareil et quelqu’un pour lancer ce cd.

On pourra proposer à la famille de célébrer une messe anniversaire après 6 semaines. Le défunt sera cité au cours de la messe.

Pour l’inscription des messes, voir avec le secrétariat (horaires : mardi de… à ….. ; mercredi et jeudi de ……à …..  . ; vendredi de ….. à ……).

 

 

Pendant la cérémonie :

Faire la présentation du défunt au début de la célébration et être présente.

Faire la Prière Universelle.

Suppléer en cas de nécessité aux personnes qui accompagnent au cimetière. C’est avec ces personnes qu’il s’agira de constituer une équipe.

 

 

Après la cérémonie :

Garder un lien avec la famille du défunt. Etre ce lien entre la famille et la communauté (faire des propositions pour que la communauté conserve le souci des défunts : exemple : invitation aux vêpres ou célébration des défunts le 2 nvoembre).